Miyu Productions

Créée en Mai 2009 par Emmanuel-Alain Raynal, Miyu Productions est une société de production audiovisuelle spécialisée en animation qui produit des courts métrages, séries et longs métrages. Elle est depuis 2015 menée par Emmanuel-Alain Raynal en collaboration avec Pierre Baussaron.

Envoyez vos projets à projets@94.23.209.45

Recrutement

Pas de recrutement en cours.

Contact

Miyu Productions
4 rue d'Enghien
75010 Paris

01 43 44 53 76
contact@94.23.209.45

Miyu Productions est membre de l’Association Française du Cinéma d’Animation, d’UniFrance Films et du Syndicat des Producteurs Indépendants.

Miyu Productions

Créée en Mai 2009 par Emmanuel-Alain Raynal, Miyu Productions est une société de production audiovisuelle spécialisée en animation qui produit des courts métrages, séries et longs métrages. Elle est depuis 2015 menée par Emmanuel-Alain Raynal en collaboration avec Pierre Baussaron.

Envoyez vos projets à projets@94.23.209.45

Contact

Miyu Productions
4 rue d'Enghien
75010 Paris

01 43 44 53 76
contact@94.23.209.45

Miyu Productions est membre de l’Association Française du Cinéma d’Animation, d’UniFrance Films et du Syndicat des Producteurs Indépendants.

Recrutement

Pas de recrutement en cours.

Recrutement

Pas de recrutement en cours.

Contact

Miyu Productions
4 rue d'Enghien
75010 Paris

01 43 44 53 76
contact@94.23.209.45

Miyu Productions est membre de l’Association Française du Cinéma d’Animation, d’UniFrance Films et du Syndicat des Producteurs Indépendants.

Passer au site en anglais

D’une Peinture à l’autre

Format

Peinture acrylique sur cellulo

  • Durée: 3 minutes
  • Réalisateur : Georges Schwitzgebel
  • Sans dialogues
  • Production : Studio GDS et Miyu Productions

Synopsis

Deux longues phrases visuelles qui se répondent.

Le film commence en partant d’une partie du titre qui disparaît en se coupant par le milieu et produit un mouvement de droite à gauche où apparaît une chambre occupée par une enfant et sa bonne noire. Suit une série ininterrompue d’images animées, sorte d’instants fugitifs ou de peintures qui se transforment continuellement jusqu’à la reproduction de l’Olympia (1863) d’Edouard Manet.

La seconde partie commence avec la suite du titre qui disparaît de la même manière qu’au début mais enclenche un mouvement inverse, de gauche à droite, où arrivent des images en relation avec la première partie, des hors champs ou d’autres points de vue et se termine avec la reproduction de La Blanche et la Noire (1913) de Félix Vallotton.

Format

Peinture acrylique sur cellulo

  • Durée: 3 minutes
  • Réalisateur : Georges Schwitzgebel
  • Sans dialogues
  • Production : Studio GDS et Miyu Productions

Synopsis

Deux longues phrases visuelles qui se répondent.

Le film commence en partant d’une partie du titre qui disparaît en se coupant par le milieu et produit un mouvement de droite à gauche où apparaît une chambre occupée par une enfant et sa bonne noire. Suit une série ininterrompue d’images animées, sorte d’instants fugitifs ou de peintures qui se transforment continuellement jusqu’à la reproduction de l’Olympia (1863) d’Edouard Manet.

La seconde partie commence avec la suite du titre qui disparaît de la même manière qu’au début mais enclenche un mouvement inverse, de gauche à droite, où arrivent des images en relation avec la première partie, des hors champs ou d’autres points de vue et se termine avec la reproduction de La Blanche et la Noire (1913) de Félix Vallotton.

Courts métrages & Clips
PRD
  • En Production
  • En Développement
  • Au catalogue
  • Clips