A propos

Ouverte en mai 2022, la Galerie Miyu est la première galerie au monde entièrement dédiée à l’animation contemporaine. Elle représente les travaux des réalisateurs et réalisatrices d’animation, qui sont, par essence, polytechniques et polyformes, et valorise les techniques d’animation dans la pratique visuelle contemporaine.

La galerie est membre du CPGA

Contact

Miyu Gallery

09 84 55 01 45 galerie@miyu.fr
101 rue du Temple, 75003 Paris
Open Tuesday to Saturday from 11am to 7pm

A propos

Ouverte en mai 2022, la Galerie Miyu est la première galerie au monde entièrement dédiée à l’animation contemporaine. Elle représente les travaux des réalisateurs et réalisatrices d’animation, qui sont, par essence, polytechniques et polyformes, et valorise les techniques d’animation dans la pratique visuelle contemporaine.

La galerie est membre du CPGA

Contact

Miyu Gallery

09 84 55 01 45 galerie@miyu.fr
101 rue du Temple, 75003 Paris
Open Tuesday to Saturday from 11am to 7pm

Exposition inaugurale : Pangea de Simon Rouby, du 23/04/2022 au 23/07/2022

Né en 1980, Simon Rouby s’initie dès l’enfance à la pratique de la peinture, de la sculpture et du graffiti. Après avoir étudié le dessin à l’École Émile Cohl, il se forme à la réalisation de films d’animation aux Gobelins (Paris), puis à CalArts (Los Angeles). Ses productions ont été sélectionnées dans de nombreux festivals internationaux tels que Cannes, Londres, Tokyo et São Paulo. Adama, son premier long-métrage, a été nommé aux César et aux European Film Awards parmi les meilleurs films d’animation de l’année 2015. Lauréat de l’Atelier des Ailleurs (résidence initiée par le ministère de la Culture – Direction des Affaires Culturelles de La Réunion et les Terres Australes et Antarctiques Françaises), Simon Rouby séjourne plusieurs mois dans les îles Kerguelen, puis au Nigeria où il capture des images de paysages qui lui serviront de matière première pour la réalisation de ses œuvres.

C’est en 2017, alors qu’il est pensionnaire de la Villa Médicis à Rome, que le projet Pangea voit le jour. Littéralement, « Pangea » signifie « toutes les terres » (le terme est issu du grec πᾶν (pân), « tout » et γαῖα (gaïa), « la terre »). Concept formalisé dès 1912 par le météorologue et astronome allemand Alfred Wegener, il désigne le continent unique autrefois formé par les six continents terrestres actuels, qui aurait périclité il y a deux cents millions d’années.

Pangea est une œuvre protéiforme et évolutive à la croisée du cinéma, des arts plastiques et des sciences naturelles. Constituée de scans tridimensionnels, de numérisations par photogrammétrie et de captations d’espaces géographiques, cette installation révèle un espace dénué de frontières et témoigne de la fragilité des écosystèmes menacés par les altérations que subit notre environnement. À travers une carte reconstituée du supercontinent, Simon Rouby parvient à développer un univers fictif, libéré des enjeux ethnographiques comme géographiques, où les paysages ainsi dévoilés incarnent les vestiges d’une civilisation évanouie.

  • En cours
  • Passées